Vous êtes ici :   Accueil » Interview de Liliane Hellégouarch
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
OURS : ACTUALITES
EDUCATION
VISITES

 1154114 visiteurs

 30 visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.surlespasdesours.fr/data/fr-articles.xml

Février 2008 - Je vous présente ici le portrait de Liliane Hellégouarch, que j'ai interviewée.
 
Grâce à elle, et au monde de douceur qu'elle a su créer, entrons dans l'univers
d'une créatrice d'ours en peluche.
lilianeh1.jpg
© Lily bears

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?


J'habite la Bretagne tout près de Lorient et maintenant, à 58 ans, je peux consacrer davantage de temps à mes loisirs, plus particulièrement à la fabrication d'ours en peluche.

A quand remonte votre passion pour les ours en peluche ?

Elle remonte exactement à mars 1998 à la naissance de Johann, mon petit-fils.
Je lui avais acheté un ours semblable à celui que j'avais petite, et dont il ne reste malheureusement que des photos.

Du souvenir de mon ours est née une véritable passion, et pour tenter de le faire revivre, j'ai acheté de la peluche acrylique et un patron. C'est ainsi que mon premier ours a vu le jour.

lilybears1.jpg
 

Etiez-vous collectionneuse d'ours en peluche ( arctophile) avant de vous lancer dans la création ?

Non, je n'étais pas arctophile auparavant, la passion de l'ours ne faisait que sommeiller en moi.
J'en ai adopté quelques-uns depuis.


La création d'ours en peluche est-elle pour vous un travail à temps plein ou un loisir ?

C'est un loisir mais qui peut occuper pleinement mon temps.


Vendez-vous vos créations, ou les faîtes vous simplement pour vous même et votre entourage ? Si vous les vendez, où peut-on acheter vos ours ?

Pendant des années, j'en ai vendu dans une exposition d'artistes locaux et en magasin spécialisé.

Pour le moment je n'en vends plus car j'ai beaucoup de mal à m'en séparer, ne fabriquant pas en grande quantité.
Il m'arrive quand même d'en offrir à mon entourage.

lilybears2.jpg
 

Inventez-vous vos ours ou achetez-vous les patrons tout faits ?
 

Au début j'ai acheté des patrons et je crois qu'il aurait été difficile de faire autrement.
Très vite, j'ai dessiné les miens ; non seulement c'est beaucoup plus intéressant mais la satisfaction de créer son ours de A à Z est aussi plus grande.


Pouvez- vous décrire en quelques mots, les principales étapes de fabrication d'un ours en peluche; qu'est-ce qui est le plus difficile à réaliser ?

D'abord, il faut créer le patron et je pense que c'est la phase la plus difficile.
Ensuite, je le reporte sur la peluche en tenant compte du droit-fil et du sens du poil. Puis je découpe tous les morceaux et les assemble en les cousant à la main ou à la machine suivant la taille de l'ours.

Après avoir mis en place les articulations, je l'emplis de rembourrage (ouatine, paille de bois ..). Enfin je couds les oreilles, fixe les yeux, brode la truffe et les griffes. Il ne me reste plus qu'à lui trouver un prénom.


Quel type d'ours préférez-vous ?

Personnellement je préfère les ours qui font anciens, au pelage usé avec un air triste, ce qui les rend plus attendrissants. Je les confectionne avec du mohair uniquement et ai une préférence aujourd'hui pour les yeux en boutons de bottines.

lilybears3.jpg

Vos ours ont-ils une pièce spéciale chez vous ou sont-ils répartis dans toute la maison ?

Ils ont le droit d'occuper toutes les pièces de la maison et il leur arrive même de partir en vacances !

lilybears4.jpg

Etant moi même collectionneuse d'ours, on m'a demandé si je ne me sentais pas un peu spéciale ? Est-ce votre cas ou non ?
Si c'est le fait d'avoir gardé une âme d'enfant, alors oui je suis sans doute spéciale, mais seulement aux yeux des autres...

Si vous souhaitez rajouter un témoignage supplémentaire à cette interview, je vous laisse le mot de la fin tout en vous remerciant de m'avoir consacré un peu de votre temps en nous faisant partager votre passion.

Un petit conseil aux personnes qui possèdent encore l'ours de leur enfance : montez vite au grenier le chercher et faîtes-lui retrouver la place qui lui revient dans la maison, il vous le rendra bien.

Un grand merci à vous Geneviève d'aimer autant les ours et de nous les faire découvrir sous toutes les "coutures".

Si vous souhaitez en savoir plus sur la passion de Liliane , je vous invite à visiter son merveilleux site :  en cliquant ici ou directement sur la bannière ci-dessous :

banncclign.gif

 


Date de création : 23/02/2008 : 22:42
Dernière modification : 08/04/2015 : 10:39
Catégorie : OURS EN PELUCHE - Créateurs d'ours en peluche
Page lue 10234 fois

OURS ET ART
OURS ET CULTURE
OURS EN PELUCHE
Vous êtes ici :   Accueil » Interview de Liliane Hellégouarch
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...