Vous êtes ici :   Accueil » Un monde à protéger
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
OURS : ACTUALITES
EDUCATION
VISITES

 1589118 visiteurs

 43 visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.surlespasdesours.fr/data/fr-articles.xml

Des recherches sur l'Arctique , le monde des ours polaires, m'a amené à lire le site de Frédéric et Pierre Vernay, spécialistes et passionnés de l'Arctique autour de leur projet Polar Lys.

Après quelques échanges de courriers, Frédéric a accepté avec beaucoup de simplicité et de gentillesse de répondre à mes questions. Voici Un grand merci à lui.

Fredericvernay.jpg
© Frédéric Vernay
fredericfrodon.jpg
© Frédéric et l'adorable Fredon

 

Vous êtes avec votre frère Pierre, des spécialistes de l’Arctique, depuis plus de 20 ans ?
Comment cette passion est-elle née ? Quelles ont été vos motivations à tous les deux ?

pierrevernay.jpg
© Pierre Vernay


 

Pierre a toujours été attiré par les grands espaces. Déjà adolescent, il partait avec des copains faire des randonnées en France puis en Allemagne, en Suède , en Norvège et enfin 2 fois au Spitzberg avec son ami d'enfance Jean Yves Lapaix.

Je les ai rejoins en 1984 pour une randonnée hivernale au Spitzberg. Ca a été pour moi un vrai coup de foudre et depuis, Pierre et moi (souvent accompagné de Jean-Yves) , nous ne sessions de retourner dans les régions arctiques.

Au début , nos motivations étaient tout simplement l'amour des grands espaces et aussi un gout de l'aventure extrême. Puis au fil des années, nous nous sommes pris de passion pour l'histoire polaire, la culture inuit, la faune et flore arctique et bien sur la protection de cet environnement à travers nos témoignages.


Votre frère est avant tout photographe – Quel est votre rôle ? En quoi êtes-vous complémentaires ?
Et pour vous est-ce une simple passion ou un travail à part entière ?

renardeaux.jpg
© Renardeaux pris par Pierre lors d'une expédition

 


Je considère effectivement et sans parti pris que Pierre est un excellent photographe. C'est une passion qu'il a depuis tout petit . Il est capable de rester des heures entières devant un terrier de renard !

Pour ma part , je m'occupe du film. Chaque expédition donne lieu à un reportage photo bien sur mais aussi à un film que nous pouvons montrer dans des hopitaux ou des écoles.

Je m'occupe aussi de l'informatique et de transmettre chaque jour sur notre site internet Polar Lys le journal de bord de l'expédition et de répondre aux questions qui nous sont posées.

Vous êtes tous les deux à l’origine du projet POLAR LYS – Pouvez-vous nous dire en quoi consiste ce projet exactement ?
Quelle en  a été la raison principale ?

polarlys.jpg
© Polar Lys


Polar Lys veut dire lumière polaire en norvégien. C'est le nom de notre association.

La raison : mieux faire connaitre les régions polaires et en défendre l'environnement à travers nos témoignages écrits, photos et films.


Quels sont les plus beaux souvenirs de vos expéditions ?

Il y en a plein mais quelques souvenirs qui me viennent spontanément en tête : pagayer avec un banc de Narval ,un ours polaire , des bélugas, rencontrer à cheval des boeufs musqués , partager la vie des inuits, bref, je pourrai en rajouter de la sorte des heures et des heures.

ourspolarlys.jpg
© Ours photographié pendant une des expéditions
Avez –vous rencontré des obstacles lors de ces mêmes expéditions ?

Si oui lesquelles et comment avez-vous fait face ?

Bien sur ! nous avons toujours à surmonter des difficultés et pour résumer la façon dont bien souvent nous les surmontons , je vais vous raconter une anecdote.

En 1990, nous avons emmené dans l'arctique canadien 2 chevaux, Prunelle et Valentin. C'était une grande première car aucun cheval n'avait posé le sabot à Resolute Bay et tout le monde la bas nous avait prédit la mort des chevaux.

Autant dire que nous avions une sacrée pression sur les épaules. Les premiers jours de l'expédition ont été catastophiques.

Les chevaux, perturbés par leur nouvel environnement ne voulaient pas avancer et nous avons mis une semaine à quitter le village de Resolute. Nous étions devenus l'attraction de Resolute en terme de bétisier polaire !!!

Un des habitants de Resolute, nous a dit alors en anglais : "en tout cas les gars, vous avez un solide sens de l'humour".

C'est un peu comme ça qu'on se sort de beaucoup de situations difficiles, en prenant du recul , en riant de notre mésaventure et en essayant d'en tirer de toute façon un côté positif.

Pour en finir avec les chevaux, à force de patience, ils se sont mis progressivement dans une routine de travail et nous avons mené à bien notre projet.

Cela reste encore aujourd'hui une de nos plus belles expéditions.

chevauxpolarlys2.jpg
© Polar Lys

L’avenir de l’Arctique en raison du réchauffement climatique est un grave sujet d’actualité.
Quel est votre point de vue et y a t il à votre avis une issue positive possible ?


Je pense que de toute façon il ne faut jamais céder au pessimisme.

Si l'on se dit, "de toute façon on ne pourra rien y changer" et qu'on laisse tomber, c'est la pire chose qui puisse arriver car c'est perdre à l'avance un combat qui pourrait être gagné.

Je suis optimiste. Aujourd'hui , tout le monde a pris conscience de ce problème et la majorité est d'accord pour que les choses changent ce qui n'était pas le cas, loin de la, il y a encore 20 ans !

Donc, il faut garder l'espoir et continuer à oeuvrer , chacun à son niveau , pour protéger l'environnement.

polarlyscouchersoleil.jpg
© Polar Lys



Pouvez-vous parler de vos rencontres avec les ours polaires?
Je suppose que les voir, les photographier doit représenter un moment d’intense émotion.

oursfrederic.jpg
© L'ours qui a failli dévorer Frédéric en 1999


 

Les rencontres avec les ours polaires sont toujours une intense décharge d'adrénaline surtout depuis le 11 juillet 1999 (voir journal de bord sur le site Polar Lys) ou j'ai bien failli me faire dévorer par un ours blanc !

C'est un animal fascinant , un commando de l'arctique rompu à toutes les formes de combat pour traquer ses proies.

Marcheur et nageur infatigable, il est capable de faire des kilomètres et des kilomètres dès qu'il a repéré une odeur avec son odorat infiniment plus sensible que celui des meilleurs chiens.

Puis , quand il a sa proie en vue, il est capable d'une patience infinie pour se faire oublier et choisir le meilleur moment afin de la terrasser.

Je ne peux que vous recommander la lecture de nos journaux de bords tout au long de nos expéditions car nous y décrivons à chaque fois les détails de nos rencontres.

En 2005 par exemple, heureusement que nous avions emmené un chien pour monter la garder durant notre sommeil car nous étions dans un endroit où les ours étaient nombreux et affamés et qui usaient de toute leur malice pour tenter de nous surprendre. 


J’ai vu que le livre de votre frère « Kayak polaire » était préfacé par un grand Monsieur Paul Emile Victor.
L’avez –vous rencontré personnellement ?


Oui , Pierre l'a rencontré personnellement mais il était déjà très vieux et malade. Il en garde un souvenir très fort.

A travers les livres de votre frère et votre livre commun « Une année dans l’Arctique » on constate que c’est une grande partie de votre vie. Pensez-vous poursuivre vos expéditions ?
Y a-t-il une vie aussi riche et passionnante après une telle vie d’aventures fantastiques et de rencontres  sans doute inoubliables ?


Et bien , si Dieu nous prête vie et bonne santé, nous avons bien l'intention de continuer le plus tard possible car il y a encore tant de choses à voir !!!
Pour répondre précisément à votre question , j'ai pour ma part la chance de mener une vie passionnante en dehors des expéditions.
Je pense que c'est le cas aussi pour Pierre et Jean-Yves

polarlys2.jpg 
© Polar Lys


 

Quels sont vos projets en 2008 ? Pensez-vous retourner en Arctique ?

Oui , nous repartons dans l'arctique canadien au nord de l'île Devon , une expédition en kayak de mer et nous aurons ,nous l'espérons, la chance de voir une éclipse totale du soleil , phénomène rarissime sous ces latitudes.


Faites vous des conférences en milieu scolaire ?

De temps en temps , mais comme nous ne sommes pas des professionnels de l'aventure, le plus difficile pour nous est de nous libérer de notre travail.

Je vous laisse le mot de la fin si vous souhaitez rajouter quelque chose à cette interview.
Je vous remercie de m’avoir consacré du temps et d’avoir accepté de témoigner sur le site « Sur les pas des ours ».


Et bien c'est toujours  un très vif plaisir d'échanger avec des personnes qui partagent les même passions.
Bravo pour votre site, il est à consommer sans modération par petits et grands.

Si vous voulez en savoir plus sur les différentes expéditions de Frédéric et de son frère Pierre, rendez vous sur le site de Polar Lys en cliquant ici http://www.polarlys.asso.fr


Date de création : 04/03/2008 : 19:10
Dernière modification : 21/02/2012 : 19:42
Catégorie : PORTRAITS - Frédéric VERNAY: ses expéditions en ARCTIQUE ( mars 2008)

Page lue 12859 fois

OURS ET ART
OURS ET CULTURE
OURS EN PELUCHE
Vous êtes ici :   Accueil » Un monde à protéger
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...