Vous êtes ici :   Accueil » Fonds International pour la Protection des Animaux
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
OURS : ACTUALITES
EDUCATION
VISITES

 1161011 visiteurs

 33 visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.surlespasdesours.fr/data/fr-articles.xml

logoifaw.jpg

Le Fonds International Pour La Protection Des Animaux ( IFAW en anglais = International Fund For Animal Welfare) est une ONG ( organisation non gouvernementale) à but non lucratif fondée en 1969 au Canada lors d'une campagne visant à mettre fin à la chasse aux bébés phoques.

L'IFAW oeuvre en France depuis 1994.

Cette association mène des campagnes partout dans le monde pour protéger les animaux ( phoques, dauphins, baleines, marsouins, éléphants, rhinocéros, primates, animaux de compagnie ......)

Et bien évidemment les ours ( ours polaires , ours d'Asie dont j'ai déjà parlé sur ce site).

Je vais donc consacrer cet article à l'aide apportée par l'IFAW au secours des oursons orphelins.

Je précise que cet article et les photos sont publiés avec la complète autorisation écrite des bureaux français de l'IFAW, ce dont je les remercie.



L'IFAW au secours des oursons orphelins

L'IFAW contribue à l'élevage et à la réhabilitation d'oursons orphelins de façon à ce qu'ils puissent être remis en liberté dans des forêts protégées.

Cette association mène aussi une campagne pour interdire le massacre des ours en hibernation en Russie, laissant des centaines d'oursons voués à une mort certaine. L'hiver la chasse des ours bruns est en vogue parmi les nouveaux riches et les chasseurs européens en quête de trophées. Des centaines d' oursons se retrouvent orphelins chaque année.

Depuis 1995, l'IFAW subventionne les travaux du professeur Valentin PAZHETNOV, dont les techniques novatrices en matière d'élevage et de réhabilitation des oursons sont réputées dans le monde entier.

Le professeur Pazhetnov avec sa femme et son fils dirigent le Cub Rehabilitation Center (OBRC) dans le petit village de Bubonitsa à 450 kilomètres de Moscou.

oursonifaw3.jpg
© IFAW - Centre de réhabilitation des oursons orphelins.


 

Les oursons arrivent à l'OBRC en janvier ou février ne pesant que 500 grammes.Ils sont nourris 5 fois par jour au biberon.
Tout contact physique est évité avec les oursons et lorsque c'est nécessaire ils sont manipulés avec des gants de coton. Ils sont conservés dans un laboratoire les 3 premiers mois puis sont ensuite emmenés dans une forêt proche pour vivre dans une cabane en bois, à l'intérieur d'un enclos en plein air.
Les soignants apportent de la nourriture en leur absence de façon à ce que cette nourriture ne soit pas associée à l'homme.
Les oursons aprennent à fouiner et augmentent leur champ d'action au fur et à mesure qu'ils grandissent.
A sept ou 8 mois ils sont remis en liberté dans des zones protégées et ils sont surveillés au moyen d'émetteurs radio et de plaquettes d'oreilles d'identification.

oursonifaw.jpg
© IFAW - Jeune ours brun, bagué à l'oreille

 

Le 10 avril 2008, cinq oursons orphelins ont été relâchés dans la forêt russe : ils seront suivis par satellite.

oursons5.jpg
© IFAW - Oursons orphelins au Centre de Réhabilitation


 

Avant cette mise en liberté, l'équipe de l'IFAW et les vétérinaires du zoo de Moscou accompagnés de Sergey Pazhetnov, ont effectué des contrôles vétérinaires et bagué les oursons.
L'un de ces ours sera surveillé à l'aide d'un collier à liaison satellite. Cela constitue une avancée pour l'évaluation du comportement des ours et pour leur survie.
Le collier posé sur l'ours transmet des signaux réguliers qui sont suivis par satellite, ce qui permet aux chercheurs de les suivre à distance et de télécharger des informations sur leurs mouvements et leur position par des relevés sur internet trois fois par semaine.

 

oursonifaw2.jpg
© IFAW - Mise en place du collier à liaison satellite sur l'un des oursons
De gauche à droite , vétérinaire du zoo de Moscou ; John Beecham membre IFAW et Sergey Pazhetnov.


Le centre OBCR d'IFAW situé dans la région de Tver en Russie a remis en liberté avec succès plus de 130 oursons au cours des 12 dernières années.
Le prochain objectif de l'IFAW en Russie est d'éviter l'adoption de nouvelles règlementations concernant la chasse qui permettraient de continuer à tuer ou capturer illégalement les oursons comme trophées.
Pour en savoir plus sur les actions menées par l'IFAW, connectez -vous sur leur site : en cliquant ici


Mise à jour : novembre 2009 suite à la réception de la newsletter de l'IFAW :


2 grizzlis retrouvent la liberté :


Deux oursons grizzlis ont retrouvé la liberté en juillet, grâce à un effort conjoint d'IFAW, du Ministère de l’Environnement de Colombie Britannique et la Northern Lights Wildlife Society (NLWS).

Les oursons, surnommés Suzy et Johnny, ont à peine vingt mois ; ils ont été réhabilités au centre NLWS de Colombie Britannique, au Canada.

Suzy était orpheline depuis juin 2007, sa mère étant tombée sous les balles d’un braconnier.

Johnny a été trouvé errant sur le bas-côté d'une route, en novembre ; sa mère avait été tuée par un semi-remorque.

Ils ont vécu côte à côte pendant toute leur réhabilitation, creusant la poussière et explorant tout ce qui pouvait se trouver dans leur enclos. Le contact humain a été limité au maximum afin que les ours ne se lient pas avec les hommes.

Dès l’été, ils étaient prêts à être relâchés.

Après un long voyage de retour vers la nature, ils n’ont hésité que quelques instants lorsque la porte du camion s’est ouverte, puis ils ont sauté vers la liberté.

ifawgrizzly.jpg
© IFAW - En route pour la liberté


 

Avant leur remise en liberté, les ours avaient été équipés de colliers émetteurs et les chercheurs les suivent depuis lors.

C’est la première fois que des grizzlis ont été relâchés dans la nature avec des colliers émetteurs. En suivant leurs déplacements, nous espérons démontrer que ces orphelins peuvent survivre et ne deviendront pas des nuisibles.

IFAW a des années d’expérience de la réhabilitation des ours pour leur remise en liberté, à la fois en Russie et en Inde.

L’objectif de notre projet canadien est de développer des normes et des protocoles en vue de la réhabilitation des ours, ce qui constitue une bien meilleure solution que de les envoyer dans un zoo ou de les tuer sur-le-champ.

Kim Elmslie, responsable de campagne d’IFAW, qui a conduit les ours jusqu’au lieu de leur liberté, s’en réjouit :
"Ce projet permettra à tous les oursons grizzlis orphelins de pouvoir revoir en liberté dans la nature."


Date de création : 14/04/2008 : 13:13
Dernière modification : 08/03/2013 : 15:53
Catégorie : ASSOCIATIONS - IFAW en action (Mise à jour mars 2013)

Page lue 10141 fois

OURS ET ART
OURS ET CULTURE
OURS EN PELUCHE
Vous êtes ici :   Accueil » Fonds International pour la Protection des Animaux
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...