Vous êtes ici :   Accueil » Ma passion des ours
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
OURS : ACTUALITES
EDUCATION
VISITES

 1430996 visiteurs

 51 visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.surlespasdesours.fr/data/fr-articles.xml


Le KAMTCHATKA, TERRITOIRE D'OURS


kamempreintes.jpg


 
Guillaume, cette expédition au Kamtchatka a été marquée par la rencontre avec les ours.
Pouvez - vous témoigner ici de votre passion ?


Cet article est illustré par les photos d'ours que Guillaume a prises là-bas.
 
Pour répondre à votre question "mon approche des ours" : sachez que depuis mes deux précédentes expéditions qui m'ont ouvert les yeux sur la situation de la population des ours brun au Kamtchatka (en terme d'effectifs et de viabilité à long terme) et plus largement ensuite en Sibérie comme en Amérique du Nord (où j'ai également vécu une expédition et rencontré le grizzli pendant la descente de la Yukon River en 2000), je me suis demandé comment agir pour les sauver et faire partager ma passion de la rencontre avec cet animal sauvage adapté à son milieu naturel.

J'ai opté pour la sensibilisation du public et du plus grand nombre à travers la réalisation de ce film et à travers la proposition de séjour de découverte pour accompagner des clients dans l'objectif d'aller observer les ours, démystifier les peurs ancestrales et positionner les gens devant une réalité.


kamtchatka6.jpg

 
L'ours n'est pas un prédateur pour l'homme contrairement aux clichés qu'on nous offre trop facilement par contre l'homme, lui, est un véritable prédateur pour l'ours et si l'ours demain a la chance de pouvoir vivre une vie d'ours dans son habitat naturel, c'est bien parce que quelques Hommes se seront donnés le temps et les moyens de prendre en main sa défense et sa cause pour l'intérêt des générations futures et pour l'intérêt "indicateur" (la place qu'il occupe) qu'il a dans le monde de la vie sauvage et de la biodiversité dans une vision globale.

En parallèle à l'ours, je développe également sur les pygargues de Steller, les volcans et la nature du Kamtchatka en général qui y est particulièrement exceptionnelle.

J'ai besoin d'essayer de faire partager la passion qui me dévore depuis mon enfance et encore plus depuis ma première rencontre avec cette terre extrêment sauvage et belle, parce que j'aimerai pouvoir participer à la prise de conscience pour les russes que les ours ont plus de "valeur" financière s'ils les protègent et les gardent vivant plutôt que de les laisser à la merci des braconniers (pour prélever la bille et la peau) et surtout aux chasseurs de trophées qui les tirent depuis les hélicoptères !

C'est pourquoi je préfèrerai voir l'éco-tourisme "nature" prendre une place beaucoup plus importante qu'elle ne l'ai encore aujourd'hui et espérant qu'à plus long terme l'administration russe se bouge elle aussi pour privilégier l'économie en faisant du développement durable plutôt que de l'extermination rapide parce que intéressante financièrement parlant mais immédiatement et donc à très courte échelle.


kamtchatkaours.jpg
© Guillaume Julian


 
Un ours vivant peut attirer des chasseurs photo, cinéastes animaliers et autres passionnés de faune et donc faire progresser l'économie local à plus longue échéance tandis qu'un ours mort en vitrine ne sera uniquement de l'orgueil d'un seul chasseur à fusil !

Et la réalité locale est loin d'être rose, personne n'a de chiffre précis sur les effectifs d'ours or pendant ce temps le braconnage continue de prélever dans les populations de plantigrades.

Aujourd'hui, quatre ans après, je suis heureux d'apprendre que le gouvernement du Kamtchatka a compris ces idées et développe de plus en plus une politique de préservation de l'environnement dans une vision à long terme. Il faut absolument que cette vision soit encouragée pour qu'ils constatent quels sont les effets positifs d'une telle gestion qui est durable.

Ils faut qu'ils aient de plus en plus de motivation à se donner les moyens de poursuivre leurs actions sur le plan législatif (création de textes de lois) et exécutifs (suivi et application de ces mêmes lois sur le terrain).


kamtchatkaours2.jpg
© Guillaume Julian


 
J'espère avoir été assez expressif à travers ces écrits pour vous aider à faire connaitre la cause des ours auprès des plus jeunes et cela dès aujourd'hui comme de tout ce qui vit et de tout ce qui fait que notre bonne vieille planète possède encore une nature exceptionnelle.

Il ne faut surtout ne pas en douter pour ne pas croire que ça ne sert à rien (et à tout les niveaux de vie) car l'Homme se doit d'être capable de changer son impact vers un impact positif et inverser la tendance : l'Homme a été capable du pire, mais il est aussi capable du meilleur !

Ce n'est qu'un nouveau challenge que nous devons tous prendre à bras le corps ! Un de plus...

Même si l'on sait bien que c'est bien sûr le plus important défi que l'Homme n'est jamais eu à relever...

Plus nous seront nombreux à penser sur cette terre que nous en sommes capables au plus profond de nous même, plus nous nous donnerons de chance d'y arriver !

Il ne faut surtout ne pas laisser de doute planer à ce sujet.

Alors toutes les actions et réflexions écologiques qui iront dans ce sens seront les bienvenus, et il y a matière à innover, alors innovons !

Donnons-nous cette chance, pour les Ours, pour la Terre, pour la Nature et pour nous-mêmes !


kamtchatkaours1.jpg
© Guillaume Julian



 

Date de création : 26/04/2008 : 20:39
Dernière modification : 21/02/2012 : 19:43
Catégorie : PORTRAITS - Interview de Guillaume JULIAN ( Avril 2008)
Page lue 10755 fois

OURS ET ART
OURS ET CULTURE
OURS EN PELUCHE
Vous êtes ici :   Accueil » Ma passion des ours
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...