Vous êtes ici :   Accueil » Portrait de Sylvie AMALRIC
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
OURS : ACTUALITES
EDUCATION
VISITES

 1304664 visiteurs

 50 visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.surlespasdesours.fr/data/fr-articles.xml

C'est après avoir reçu sur mon livre d'or un message, que j'ai contacté Sylvie pour savoir si elle acceptait de me parler de sa passion pour les ours en peluche. Elle a accepté et je vous livre ici le portrait qu'elle m'a confié.
 

sylviechiens.jpg

 

Je suis née en 1952. Enseignante à la retraite, je vis à la campagne, entourée de mes 2 chiennes, mon chat et . . . mes ours!
Je suis folle d'ours depuis ma plus tendre enfance. Aussi loin que remontent mes souvenirs, mon ours m'accompagnait.

 

monours.jpg
© Sylvie Amalric - L'ours de son enfance

 

En grandissant, j'ai enfoui cette passion que je jugeais trop puérile, au plus profond de moi.

Et puis, un jour d'été 99, sur un marché, j'ai découvert une artiste qui vendait ses créations: des ours en mohair!

Elle m'apprit que partout dans le monde, des salons leur étaient consacrés. Elle me donna la date du prochain salon parisien où elle exposerait: Paris Création où je me rendis, l'automne venu.

Quel bonheur! Que d'émotion, ce jour-là!

Je me promenais dans les allées du salon, le sourire aux lèvres, nageant dans un pur bonheur!

Passionnée de travaux manuels, j'achetais ce jour-là, mon premier ours en kit. Je le confectionnais avec succès et m'en procurai d'autres jusqu'à ce que je me sente à l'étroit dans ces patrons et que l'envie de créer mes propres ours l'emporte.

N'étant pas artiste, je procède par tâtonnements. J'ai une idée de départ quand je dessine mon patron mais l'ours final est très souvent tout autre.


 

bergers.jpg

C'est la réalisation de la tête qui m'apporte le plus de plaisir car c'est elle qui va définir le caractère de l'ours.

C'est par elle que je commence toujours. Quand elle est terminée, je sais alors si j'ai engendré un ourson, une ourse ou un petit "mec".

Quel bonheur pour moi, la naissance de ces petits êtres de tendresse!

Je les garde plusieurs semaines à mes côtés avant de les offrir ou de les proposer à l'adoption. Quel pincement au cœur alors, quand l'un d'eux me quitte!

J'espère que son nouveau maître saura le serrer très fort contre son cœur pour qu'il ne se sente pas abandonné, là-bas, si loin de moi! Et je suis comblée quand je reçois de ses nouvelles.

Mais il y en a que j'aime tant que je les garde pour toujours avec moi.

 

chloe.jpg ;

 

Je vends essentiellement mes ours sur Internet et dans quelques marchés artisanaux régionaux.

Je n'ose pas encore affronter les salons spécifiquement consacrés aux ours. Je ne me sens pas à la hauteur des autres créatrices.

Je ne me considère pas comme une artiste, ni ma création comme de l'art. C'est juste un travail manuel.

Je calcule le prix de mes ours au plus juste. Je ne voudrais pas qu'un tarif trop élevé soit une barrière qui prive de ce plaisir.

Je collectionne moi-même des ours et je possède toujours l'ours de mon enfance.

Chacun des ours que je crée est une pièce unique réalisée dans du mohair allemand.


 

leon.jpg

 

Je ne saurais dire combien de temps est nécessaire entre le dessin du patron et l'ours fini.

En effet, je ne travaille que lorsque j'en ressens le désir et toujours par plaisir. Je n'aime pas trop les étapes de rembourrage et de fixation des articulations; je les trouve fastidieuses mais elles sont nécessaires . . .

Je peux avoir plusieurs ours en cours. Je les reprends en fonction de mon inspiration. Je ne suis pas encore pleinement satisfaite de mon travail. Je déplore l'absence de cours qui me permettraient d'évoluer et de trouver mon style.

Je partage mon emploi du temps entre la création d'ours, la peinture à l'huile ( portraits de chats et d'ours ), la broderie, la lecture . . . dans le silence, le plus souvent.

 

expopalavas.jpg

 

Tous les jours, je parcours longuement la campagne avec mes chiennes et la rencontre fortuite d'une grenouille, d'un lièvre, d'un serpent, d'un bébé blaireau, est un merveilleux cadeau qui illumine ma journée!

Ecolo dans l'âme, j'aime la nature, tous les animaux et je suis particulièrement sensible à leur souffrance.

J'ai choisi de verser la moitié du prix de vente de chacun de mes ours ( et je le justifie auprès des acheteurs ) à l'association française ONE VOICE qui lutte pour que soient compris et reconnus les droits des animaux au respect, à la liberté et à la vie.

Cette association oeuvre en faveur des droits des "animaux de laboratoire" et à fourrures. Elle lutte aussi en faveur des animaux de cirque, d'élevage et de compagnie. Elle aide les consommateurs à acheter des produits réalisés "sans souffrance animale" . . .

Mon rêve serait de réaliser un très bel ours que je pourrais leur offrir pour une vente aux enchères au profit d'une cause animale.

Je termine avec 3 citations:
" On peut mesurer le degré d'une civilisation à la façon dont elle traite les animaux." GANDHI

"Pour que le mal triomphe, il suffit que les personnes au grand cœur restent sans rien faire. " MARTIN LUTHER KING

"On n'a pas un cœur pour les hommes et un cœur pour les animaux; on a un seul cœur ou pas du tout." LAMARTINE

Mes coordonnées:
Sylvie AMALRIC Les ours " perle de miel" Chemin de Saint Sixte F-34800 Clermont-l'Hérault France 06 08 58 39 12 sylvie.amalric@laposte.net


Si vous voulez en savoir plus sur Sylvie , connectez vous à son site en cliquant ici


Date de création : 07/08/2009 : 22:24
Dernière modification : 08/04/2015 : 10:39
Catégorie : OURS EN PELUCHE - Créateurs d'ours en peluche
Page lue 6110 fois

OURS ET ART
OURS ET CULTURE
OURS EN PELUCHE
Vous êtes ici :   Accueil » Portrait de Sylvie AMALRIC
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...