Vous êtes ici :   Accueil » L'action de Siew Te Wong pour les ours malais
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
OURS : ACTUALITES
EDUCATION
VISITES

 1430989 visiteurs

 48 visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.surlespasdesours.fr/data/fr-articles.xml

Merci à  Wong de m'avoir donné l'opportunité de publier cet article sur son action de protection des ours malais ou ours des cocotiers, le plus petit des ours tropicaux. Vous trouverez dans mon livre " Sur les pas des ours " un chapitre concernant l'ours malais et l'action de cette association.

 

LE CENTRE DE CONSERVATION DES OURS MALAIS
et l'action de Siew te Wong



Biographie de Wong
wongsunbear.jpg
Siew Te Wong est un malaisien , né en 1969 ayant grandi au nord de la péninsule malaise.  Il aime les animaux depuis sa plus tendre enfance.  Devenir un expert en animaux a toujours été son but . 

Il  s'est toujours occupé d'animaux de compagnie.  Ses études à Taiwan en 1989 ont été un tournant dans sa vie. Tandis qu'il menait des études de vétérinaire, il a commencé à apprécier la vie sauvage et est devenu membre actif de la Société étudiante  d'observation des oiseaux

 A travers ses lunettes, il a commencé à apprécier les beautés de la vie sauvage, de la nature et de la forêt. ironiquement il a été le témoin de destruction de nids d'oiseaux sauvages, de braconnage, de commerce illégal d'animaux et de dégradation de l'habitat. 

En 1994, il est venu étudier à l'université du Montana, aux Etats Unis pour réaliser le rêve qui était considéré comme une tâche difficile pour de nombreuses personnes de familles venues d'Asie.  Le rêve, qui l'a guidé dans la bonne voie, a été de devenir licencié en biologie animale.

La même année il a rencontré son futur conseiller pédagogique, le Docteur Christopher Servheen, qui cherchait un étudiant malais pour conduire une étude écologique sur les ours malais. En 1998, il commença l'étude des ours malais à Bornéo dans la forêt tropicale, sujet de sa thèse.

Pour la première fois, cette étude révéla la mystérieuse histoire de la vie de cet ours peu connu et de nombreux aspects écologiques de la forêt tropicale.  En 2002 il démarra son projet de doctorat dans la même université.  Comme les ours malais étaient peu connus, il décida de mener ses recherches dans la même zone géographique à Sabah, à Bornéo. 

En raison de l'achèvement de son projet,  il a été nommé co-président de l'équipe d'experts des ours malais pour le groupe IUCN/SSC de 2002 à 2005. 

Depuis le début de  son plan d'études des ours malais, son intérêt pour ses ours n'a fait que grandir de jour en jour. A côté des ours sauvages, qui était le point de départ de son étude, il a voulu également en apprendre plus sur les ours en captivité.

Il visita souvent des lieux où il savait que des ours étaient en captivité : zoos, mini zoos, ménageries privées, fermes de crocodiles et même chez des particuliers. les ours étaient retenus prisonniers dans de petites cages, dans un environnement privé d'hygiène. Beucoup d'entre eux étaient des oursons, d'autres des adultes et aussi des ours âgés.


 
sunbearcubwong.jpg
© Siew Te Wong
 
Nombreux sont ceux qui souffrent de problèmes de comportement. Voir ces ours dans des conditions de captivité est un crève coeur. 

Wong a donc choisi de les trouver, de tous les voir et d'apprendre leur histoire. C'est ainsi qu'est née l'idée de la cration du centre de conservation des ours malais. 

 
Le centre de conservation des ours malais à Bornéo

siewtewong2.jpg

 
Borneo est  l'endroit du monde où vivent les plus petits ours, les ours malais ou ours des cocotiers (Helarctos malayanus).
Mais son habitat diminue rapidement avec la dégradation de la forêt tropicale et il deviennt un ours en voie de disparition; 

Ces ours continuent  à être menacés par la chasse illégale, le braconnage  pour la nourriture et la médecine traditionnelle, pour prévenir les dommages causés sur les cultures et la capture d'oursons en guise d'animaux de compagnie.  Seulement à Sabah, il y a 30 oursons orphelins qui vivent en captivité dans de petites cages et n'ont pas accès à la forêt. 

Mais il y a , à présent un espoir pour ces ours à Sabah. Un projet innovant : le centre de conservation des ours malais ( BSBCC)  va leur procurer une solution associant des équipements pour le sauvetage et un hébergement pour les ours captifs. Des programmes de sensibilisation du public sont mi en place  localement et internationalement . Ce centre va permettre de relacher ensuite les ours dans leur milieu naturel. 


 
BSBCC logo.jpg
 

FEBRUARY  2012 : LATEST NEWS

Le premier bilan de santé de Debbie


Debbie,  l'ourson femelle  a été sauvée par le département de la vie sauvage de l'état de Sabah le 6 janvier 2012 et  est arrivée au centre. Le 16 février Debbie a eu son premier examen de santé.Cet examen est une habitude pour tous les nouveaux ours qui arrivent au centre BSBCC pour examiner de possibles anomalies, maladies ainsi que leur état général.  Debbie a été endormie par le Dr. Nigel Hicks le vétérinaire du centre de la vie sauvage de Sabah. 
 
sunbearwong4.jpg
Examen de Debbie : température, pouls et respiration à suivre durant l'anesthésie © BSBCC

sunbearwong.jpg
Cet examen dure 30 minutes. Il est temps de remettre Debbie dans sa tanière pour qu'elle recouvre ses esprits 
© BSBCC

sunbearwong2.jpg

Le processus de récupération a été rapide.  
Debbie récupère complètement après deux heures et retrouve l'appétit dans l'après midi. 

© BSBCC
 

Date de création : 05/02/2010 : 09:06
Dernière modification : 21/02/2012 : 19:18
Catégorie : ASSOCIATIONS - CENTRE DE CONSERVATION DES OURS MALAIS
Page lue 6998 fois

OURS ET ART
OURS ET CULTURE
OURS EN PELUCHE
Vous êtes ici :   Accueil » L'action de Siew Te Wong pour les ours malais
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...