Vous êtes ici :   Accueil » Cliquez ici
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
OURS : ACTUALITES
EDUCATION
VISITES

 1437834 visiteurs

 60 visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.surlespasdesours.fr/data/fr-articles.xml

Voici l'interview qu'Alain Pons, photographe animalier de renom a bien voulu m'accorder ce dont je le remercie vivement.

Alain Pons a pris de très nombreuses photos de félins, autres mammifères, oiseaux, papillons....mais ce sont évidemment ces photos d'ours polaires qui illustreront cet interview.

485alainpons10.jpg


Comment cette passion pour la photo est-elle devenue votre métier ?

C’est seulement une partie de mon métier.

Je suis graphiste et designer d’origine passionné de photo et de nature.
Dans le cadre de mon métier et de l’agence de pub qui m’employait, j’ai du pour des raisons pratiques monter un petit plateau de prises de vues. (Nature morte, un peu de cosmétique, portraits pub etc.)

C’est après avoir bien planché et manipulé le matériel de studio que j’ai décidé de rapprocher ces 2 passions pour la photo et le monde animal. J’ai pu ainsi par le biais de la pub montrer mon travail et tout est parti de là. Expo, presse, livres, catalogues etc. ...

Aujourd’hui encore, je me partage toujours entre le graphisme, la mise en page, la photo, et l’édition (toutes mes passions). Je dois dire que la photo animalière occupe pas mal de mon temps, mais je ne pourrais pas ne faire que ça, j’aime trop l’image en général.


Depuis quand exercez-vous ce magnifique métier et quelle formation avez-vous suivie ?

Je fais de la photo depuis 1967 et je suis professionnel depuis 1972.
J’ai fait des études d’art graphique aux Arts décoratifs et à l’Ecole des Arts graphiques à Paris.

Je n’ai aucune formation photographique particulière, mais la chance extraordinaire de mes rencontres avec de très grands photographes comme Jean Loup Sieff, Ernst Haas, Guy Bourdin, Robert Doisneau, Lucien Clergue et d’autres encore m’a indiscutablement aidé dans cette voie.

Alainpons14.jpg

 


En tant que photographe animalier, je suppose que vous avez dû acquérir en plus des connaissances supplémentaires ( zoologie, géographie...); quelles sont-elles exactement ?

Il est évident que pour devenir photographe animalier il est indispensable de connaître les animaux, leurs comportements, leurs biotopes, les pays où ils vivent, leur répartition...

C’est une somme de connaissances supplémentaires à acquérir, mais qui, en même temps, vous rendent un peu plus intelligent...

L’école de la nature et de l’image vous enseigne la patience, la vigilance, la discrétion, la générosité (ça, pas chez tous), la créativité, la simplicité, la prudence, le respect.
Surtout lorsque nous travaillons avec de grandes (massives et dangereuses) espèces animales.


Alainpons6.jpg

 


Certaines de vos photos représentent des scènes de la vie sauvage. Comment avez-vous fait pour les appréhender ? Avez-vous parfois recours à des mises en scène pour photographier des animaux sauvages comme les ours ( je pense à certains endroits comme en Finlande où l’on appâte les ours pour les prendre en photo) ?

Je n’ai jamais pratiqué la mise en scène pour mes prises de vues.

J’ai parfois superposé des images l’une sur l’autre, j’ai utilisé la double ou triple exposition, j’ai solarisé des photos etc. toujours dans un souci esthétique et après que les photos aient été faites sans avoir posé de problème aux animaux photographiés.

J’ai toujours essayé de me placer de façon à optimiser l’image (angle, lumière…).


Quels sont les animaux qui ont été les plus difficiles à photographier ?

Il n’y a pas d’animaux faciles ou difficiles à photographier, il y a des animaux rares, qui vivent sur des terrains inaccessibles, lointains, pays en guerre, haute montagne, fonds marins, forêts profondes etc. …

Et lorsque que l’on peut entrer en contact avec ces animaux, c’est le Graal…

Alainpons3.jpg

 


Quels sont ceux qui ont votre préférence et pourquoi ?

J’ai une très nette affection pour les félins, je les trouve esthétiques, intelligents, rares, leur regard est incroyablement percutant, leurs comportements photogéniques.

Mais ce que j’aime le plus c’est que mes photos racontent l’histoire de ce que j’ai vécu dans le cadre le plus esthétique possible.


Quels sont les pays qui vous ont le plus marqués et pourquoi ?

Tous les pays que j’ai visités m’ont marqué, ils sont tous très beaux et très originaux.

Chacun recèle une part du rêve que je suis venu chercher. Mais lorsque j’ai découvert la Tanzanie, j’ai eu un choc.
C’était exactement l’Afrique que j’imaginais lorsque j’avais 7/8 ans et qui me faisait tant rêver.
Les savanes blondes parsemées d’acacias parasols avec plein d’animaux en dessous…

Alainpons5.jpg

 


J'ai vu sur votre site que vous publiez des ouvrages documentaires. Réalisez vous seulement la partie iconographique ?

Non. Il m’arrive aussi d’écrire, ce n’est pas ce que je préfère. En revanche, j’aime bien raconter.


Quels conseils donneriez -vous à quelqu'un qui comme moi souhaiterait aller photographier les ours - qui aime la nature et les animaux - mais qui reste novice pour approcher les animaux sauvages ? Par quels intermédiaires faut-il passer ?

Vous avez plusieurs organismes qui existent et qui proposent d’aller observer et photographier les ours.

Il y a quelques dizaines d’années, j’ai imaginé un tour- opérateur qui organise ce type de voyages.
Je n’appartiens plus à cette société aujourd’hui, mais j’accompagne toujours des voyages photographiques pour les amoureux de nature.

C’est un moyen de voir les animaux sauvages tout en participant à leur protection. Très vite, avec le développement de l’écotourisme, les pays de nature ont compris l’enjeu…

Alainpons7.jpg

 


Quels endroits conseillez - vous ?

Pour être sur d’en voir et de les photographier, il vous faudra aller au Canada à Churchill pour les ours blancs, en Alaska pour les grizzlis et ours noirs en et en Finlande pour les ours bruns d’Europe.


Quels sont vos projets de reportages pour 2008 ?

Je repars en Inde pour photographier le tigre du Bengale en Avril et au Kenya en septembre.

alainpons15.jpg

© Alain Pons pour toutes les photos