Vous êtes ici :   Accueil » Jill Robinson a créé le changement de l'intérieur
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
OURS : ACTUALITES
FONDATION ANIMALS ASIA
EDUCATION
VISITES

 1304644 visiteurs

 37 visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.surlespasdesours.fr/data/fr-articles.xml

Texte d' Andrew Telling, cinéaste, comédien et musicien - Traduit de l'anglais d'après l'article du Huffpost Entertainment - 3 août 2016.

"Dans quelques mois, « Orange Planet Pictures » va diffuser un film qui révélera la vie d'une personne que nous croyons être d'une importance capitale pour le bien-être animal au 21ème siècle.

Jill women of influence.jpg

« To The Moon and Back » raconte la vie de Jill Robinson, qui a travaillé en Chine et au Vietnam pour mettre un terme aux horreurs inimaginables de l'agriculture de la bile d'ours. 
Il y a deux ans, quand je décidai de m’attaquer à ce projet, on m'a demandé pourquoi. Même maintenant, je me demande quelles ont été les raisons de mon intention de faire un documentaire pour raconter l'histoire de Jill.

Donc, pour répondre à cette question de la manière aussi simple et directe que possible, voici mes raisons.

Vous vous souvenez sans doute que durant l'été 2015, un dentiste américain alors inconnu appelé Walter Palmer a estimé qu'il était en droit de chasser et de tuer un lion appelé Cecil. La condamnation a été mondiale, au vitriol et tout à fait justifiée. Mais j'ai remarqué à partir de divers réseaux sociaux que parmi la colère et la tristesse il y avait aussi un sentiment de désespoir. En fait, je me suis senti impuissant et complètement inerte face à quelque chose qui semblait être «tout à fait légal » Comment pourrait-il l'être? Je me suis aperçu que parce que quelque chose était conforme à la loi, cela ne le rendait pas pour autant légitime.
Le sentiment d'inertie de masse a été l'aspect le plus préoccupant alors que des millions de personnes amoureuses des animaux travers le monde se demandaient comment ils pourraient faire la différence pour une chose aussi odieuse soit sanctionnée au plus haut niveau. Qu'est-ce qu'une personne peut faire contre l’impérieuse avancée des chasseurs de trophées quand un gouvernement dit qu'il est d’accord ?

Eh bien, je suppose que je suis chanceux d’avoir rencontré Jill Robinson. Si jamais il y a une personne qui peut vous inspirer dans des moments comme ça, c’est Jill. En Chine, l’agriculture de bile d’ours est toujours légale. Lorsque Jill a créé la Fondation Animals Asia en 1998 pour mettre fin à cette pratique, elle était beaucoup plus prolifique et moins connue qu'elle l’est maintenant. Quand elle a commencé, Jill était un peu comme des millions de personnes, en colère, contrariée et émotionnellement prostrée qui voient d'innombrables images d'un dentiste à lunettes drapé sur une collection macabre de mammifères africains morts.

Mais, avec rien de plus que sa détermination, Jill a pacifiquement et intelligemment commencé un mouvement qui a maintenant sauvé des centaines d'ours, a créé deux magnifiques et vastes sanctuaires et qui est sur la bonne voie pour mettre fin à la culture de la bile au Vietnam. Jill n’est pas riche ou privilégiée et le chemin a été difficile. Mais, elle a quand même réussi. Elle a été témoin de la souffrance animale qui était parfaitement légale dans un pays politiquement tendu et socialement compliqué devant surmonter la fureur, l'émotion et l'inertie de faire un changement. Et quand elle a pris cette décision, elle n’était pas différente de nous.

Ainsi, c’est dans cet esprit que je devais faire ce film afin de prouver sans aucun doute qu’avec une attitude droite et déterminée, NOUS, les gens ordinaires, POUVONS nous attaquer à cadre juridique bidon dans un pays qui perpétue une cruauté inutile.

La deuxième raison de faire ce film est de montrer comment Jill, une occidentale, a rassemblé de grands groupes de chinois pour aborder les questions des droits des animaux. Quand elle est arrivée en Chine au début des années 90, il y avait un groupe de défense des animaux. Maintenant, il y en a plus de deux cents. Et ce sont des groupes jeunes, dynamiques et organisés qui sont aussi consternés et aussi en colère que n’importe qui de voir les ours Lune mis en cage pour leur bile pendant trois décennies, les ours polaires dépérir dans les zoos et les chiens abattus pour le commerce de la viande.

Plus de deux tiers du personnel des sanctuaires d’Animals Asia sont chinois ou vietnamiens et j'ai vu de mes propres yeux comment ces gens travaillent sans relâche. C’est une situation remarquable qui est souvent négligée en Occident.

Au moment même où je rédige cet article, des milliers de pattes d'ours ont été saisis entre la Russie et la Chine. J'ai vu quelques-unes des remarques anti-chinoises sur Twitter qui ne sont pas rares quand on suit des histoires de ce genre. Cependant, le courant est en train de s’inverser et grâce à la capacité de Jill à inspirer les groupes de protection en Chine, on ne peut plus traiter les chinois de la même manière.
Enfin, la manière dont Jill a effectué ces changements en Asie a créé un modèle pour une approche pacifique, intelligente et «intérieure-extérieure». Jill a montré que, pour mettre en place un changement réel et significatif, cela nécessite de travailler avec les agriculteurs de bile d'ours, les commerçants de viande de chien et les zoos. Le vrai changement vient de l'intérieur.
Voilà pourquoi j’ai voulu faire ce film. Et j’ai toujours dit que si une seule personne voit et fait ce que Jill a fait pour le bien-être des animaux, alors les avantages pour la conservation seront incommensurables."

La bande-annonce Jill Robinson: “To The Moon and Back” est maintenant disponible sur https://vimeo.com/172926148

Pour plus d'informations, visitez www.animalsasia.org.uk


Date de création : 04/08/2016 : 10:51
Catégorie : FONDATION ANIMALS ASIA -
Page lue 4010 fois

OURS ET ART
OURS ET CULTURE
OURS EN PELUCHE
Vous êtes ici :   Accueil » Jill Robinson a créé le changement de l'intérieur
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...