Vous êtes ici :   Accueil » Documentaliste
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
OURS : ACTUALITES
EDUCATION
VISITES

 1437840 visiteurs

 63 visiteurs en ligne

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.surlespasdesours.fr/data/fr-articles.xml

J'ai accordé cet interview au webmaster du site "L'écho des livres devenu maintenant Lirado :

voir le lien du site LIRADO dans ma rubrique liens

 
genevieve2.jpg

© Geneviève Hamelin

Avant de répondre à vos questions, voici un peu mon itinéraire :

Je m’appelle Geneviève Hamelin et je suis documentaliste dans un collège angevin de l’enseignement privé depuis 1977.
Lorsque j’ai commencé , j’étais titulaire d’un bac littéraire et d’une licence d’histoire-géographie et je me suis formée à la Bibliothèque universitaire du Mans à la bibliothéconomie et ai suivi de nombreux stages en pédagogie, informatique ...

Après un accord passé entre le père Cloupet de l’Enseignement Catholique et Jacques Lang, alors ministre de l’Education, j’ai été titularisée dès le mois de janvier 1993 et ai été inspectée afin d’avoir un contrat définitif avec l’Etat et en même temps je suis devenue adjointe d’enseignement.

J’ai passé mon CAPES Spécifique de Documentation en 1995 et ai été à nouveau inspectée en 1996 pour valider ce concours.

Depuis j’ai eu des inspections de routine pour augmenter ma note pédagogique conjointement avec les notes administratives données par le chef d’Etablissement.Ces notes permettant de grimper les échelons.

Maintenant les choses ont évolué et étant enseignants à part entière, les nouveaux documentalistes doivent être titulaires d’un CAPES de Documentation.

1 - Quel bac est conseillé pour devenir documentaliste?

Je dirai qu’un bac scientifique ou un bac économique peut être de nos jours plus approprié pour suivre ensuite des études de documentation .
Mais un bac littéraire ne ferme pas non plus les portes de cette orientation.
Ce qu’il faut c’est une solide culture générale dans de nombreux domaines surtout pour un documentaliste qui se dirige vers l’enseignement.

2 - études de documentaliste ? combien de temps ?Après le BAC (scientifique conseillé ou autre.)

il y a plusieurs possibilités :
Soit BAC + 2 : *DUT information et Communication * DEUST sciences et techniques de l’information et de la documentation
Soit BAC + 3 :* licences et maitrises (lettres, histoire,langues……) mention documentation;* Diplôme de bibliothécaire documentaliste à L’Ecole de bibliothécaire documentaliste EBD) de l’Institut catholique de Paris
Soit BAC + 5 : DEA et DESS des secteurs de la documentation et de l’information
CAPES DE DOCUMENTATION pour ceux ou celles qui se dirigent vers l’enseignement (même formation que les enseignants)

3 - Comment s’organise la mise en rayon des livres ?

Etant donné que je suis documentaliste dans un collège , voici comment je procède :
Le choix des livres peut être à l’initiative du (de la ) documentaliste en fonction des travaux de groupe et des projets menés conjointement avec les professeurs tout au long de l’année scolaire.
Il peut être aussi à l’initiative de la documentaliste seule en fonction de ses gouts et de la connaissance approfondie des utilisateurs du CDI.
Pour les livres documentaires, le fonds est renforcé en fonction des programmes et aussi des projets mais aussi des gouts des élèves afin de les ouvrir à une curiosité intellectuelle.
Pour les romans , il faut des classiques obligatoires mais aussi de nombreuses nouveautés qui ne manquent pas en matière de lecture.

4 - Lisez-vous beaucoup?

Oui, bien sûr : c’est obligatoire et c’est aussi un plaisir ; je ne pense pas qu’un documentaliste puisse choisir ce métier s’il n’a pas en lui le goût prononcé de la lecture et il doit pouvoir conseiller ses utilisateurs surtout je dirai en collège où nous avons un jeune public et surtout de la 6ème à la 3ème un écart d’âge qui se ressent plus qu’en lycée.

J’établis avec mes collègues de français , des listes de livres conseillés par niveau.Et puis j’affiche à l’entrée du CDI mes coups de cœur c’est à dire les romans qui m’ont plû afin d’inciter les élèves à les emprunter.Organisant aussi avec un de mes collègues , le journal du collège, nous avons dedans une rubrique « les coups de cœur ».

5 -  Comment sélectionnez vous les livres que vous achetez ?

Je reçois de nombreux catalogues des maisons d’édition avec des fiches résumé, je vais beaucoup en librairie et aussi je discute beaucoup avec mes collègues de français pour les acquisitions de romans.

Je mets aussi à la disposition des élèves une boîte à idées dans laquelle ils peuvent me soumettre des titres de livres qu’ils ont aimé et qu’ils veulent faire partager à leurs camarades.

6 - Qu’est-ce qui vous plait dans votre métier ?

Tout me plait dans mon métier que j’exerce depuis maintenant 30 ans. C’est un métier extrêmement varié : gestion des documents, travaux de groupe, initiation à la méthodologie avec les élèves, orientation pour les 3ème, réalisation d’expositions , organisation de voyages à thèmes ou linguitiques, ateliers lecture, projets européens ( notre collège est un collège européen).

Mais ce qui me plait par dessus tout c’est le contact que j’entretiens avec mes collègues et surtout avec les élèves.
C’est un des aspects les plus agréables de la profession.

7 - Quel genre de livres achetez-vous ?

J’achète de nombreux livres documentaires et comme je le disais plus haut , j’essaie de compléter le fonds documentaire en fonction des thèmes de recherche et des projets menés dans l’établissement (Itinéraires de découvertes, projets classe …)

Je complète aussi chaque année les livres de bibliothèque (romans, pièces de théatre, contes ….).
J’achète aussi des séries d’un même titre pour prêter dans les classes afin d’éviter des achats répétés pour les élèves.

8 - Quels sont les genres de livres le plus empruntés ?

Je vais vous répondre en distinguant les niveaux 6/5ème et 4/3ème :

En 6ème/5ème : de nombreux livres sont lus en fonction des programmes d’histoire :
Weulersse, Odile : les pilleurs de sarcophages, le secret du papyrus, tumulte à Rome…Brisou-Pellen, Evelyne : L’hiver des loups, Les pélerins maudits, Les sorciers de la ville close, La vengeance de la momie….Morpurgo, Michael : Robin des Bois, le roi Arthur
Autres livres empruntés en tête en 6/5 :
Rowling Jk : tous les volumes d’Harry Potter
Snicket, Lemony : tous les volumes des Orpelins Baudelaire
Dahl, Roald : Charlie et la chocolaterie, sacrées sorcières, Matilda …
Morgenstern, Susie : Lettres d’amour de 0 à 10
Schmitt, Eric Emmanuel : Oscar et la Dame Rose ( excellent !)

En 4/3ème : nombreuses lectures aussi en fonction des programmes d’histoire :
Bouchet, Paule du : Le journal d’Adèle, Chante Luna (excellent !)
Moscovici, JC : Voyage à Pitchipoï
Koeln, Ilse : Mon enfance en Allemagne nazie
Vercors : Le silence de la mer
Kahn, Michèle : La vague noire
Morpurgo, michael : Cheval de guerre
Autres emprunts arrivant en tête :
Colfer, Eoin : Artemis Fowl ( 3 volumes)
Bottero, Pierre : La quête d’Ewilan et les Mondes d'Ewilan; le pacte des Marchombres, L'Autre
Sachar, Louis : le passage
Lowry, Lois : Le passeur, l’élue
Pullman, Philip : les royaumes du nord
Werber, bernard : les fourmis

  9 - A quoi sert un documentaliste ?

Le documentaliste a pour fonction de gérer le CDI pour en faire un outil fonctionnel et agréable auprès de ses utilisateurs : gestion de l’espace, gestion du fonds documentaire, accueil des élèves individuellement, accueil des groupes,expositions, formation des élèves à l’autonomie et à la méthodologie…..

Le documentaliste doit travailler étroitement avec ses collègues enseignants pour établir tous les projets d’année menés au CDI. Il a également pour but de diffuser les informations qu’il juge utiles auprès des élèves et des enseignants.Il assure une veille permanente.

10 - Faut-il une bonne connaissance des maths, histoire….pour être documentaliste ?

Pour être documentaliste il faut une bonne culture générale et pas seulement une spécialisation dans telle ou telle matière.Il faut pouvoir aider les utilisateurs et les initier aux méthodes liées aux systèmes de recherche de documents : logiciels spécialisés, bases de données…….

Il faut aimer la communication et avoir une curiosité intellectuelle. Il faut aussi savoir gérer les outils modernes d’information.
La rigueur s’impose aussi dans l’organisation, ainsi que des capacités d’analyse et de synthèse.
La maitrise de l’anglais peut être aussi et souvent indispensable.
Il faut aussi et surtout posséder des qualités humaines et pédagogiques.

11 - Le documentaliste est-il beaucoup sollicité auprès des élèves et professeurs ?

Bien évidemment OUI . Les élèves sont très curieux et très demandeurs au CDI , soit individuellement soit en groupes lorsqu’ils viennent travailler avec un enseignant.La relation avec les élèves est très importante et on se doit d’être à l’écoute.

Quant aux enseignants ils utilisent beaucoup le CDI notamment en français, en éducation civique, en Sciences physiques, en biologie et en anglais en ce qui me concerne.

12 - Qui passe les commandes ?

En ce qui concerne le budget d’investissement (mobilier, ordinateurs….) c’est le rôle de l’économe en accord avec le chef d’établissement.
En ce qui concerne le budget fonctionnement (livres, logiciels…) c’est moi qui passe les commandes en fonction d’un budget accordé en début d’année scolaire.

13 - Au tout début, lorsqu'un CDI s'ouvre dans un collège comment faire pour avoir et les nouveautéset les livres de base alors que le budget est limité? En clair doit-on juste acheter les livres de base ou des nouveautés ou les deux ?

Lorsque l’on débute avec un budget limité il faut à mon avis dans un premier temps constituer une base au niveau des livres documentaires : dictionnaires, encyclopédies, livres de référence (voir programmes officiels dans les différentes matières)
En ce qui concerne les romans , il faut aussi mettre des classiques mais aussi des nouveautés si l’on veut que les élèves lisent.

En tout cas je voulais dire que ce métier est un métier extraordinaire et que depuis 30 ans je trouve chaque jour auprès de mes élèves l’envie de faire plus et il y a toujours des centres d’intérêt nouveau.

J’anime en plus avec une collègue le club presse dans lequel nous rédigeons le journal du collège.
Et vous connaissez aussi ma passion pour les ours avec le site web « Sur les pas des ours ».


Date de création : 05/11/2007 : 20:27
Dernière modification : 29/07/2013 : 20:35
Catégorie : QUI SUIS JE ? - Mon métier
Page lue 10381 fois

OURS ET ART
OURS ET CULTURE
OURS EN PELUCHE
Vous êtes ici :   Accueil » Documentaliste
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...