Pourquoi l’ours polaire est-il blanc ?

L’ours polaire, encore appelé le roi de la banquise, est l’un des animaux les plus impressionnants au monde. C’est un animal emblématique du grand nord, un prédateur impressionnant pour les autres habitants de la banquise. Il se caractérise par un pelage d’une couleur blanche qui soulève d’ailleurs pas mal d’interrogations.

Comment expliquer la couleur blanche de l’ours polaire ?

L’ours polaire est un véritable géant, qui mesure entre 1,80 et 3 mètres. Avec cette taille, il peut peser entre 350 et 680 kg environ. Il a une peau de couleur noire, qui lui permet de capter facilement la couleur du soleil. C’est grâce à cela qu’il peut supporter des températures allant jusqu’à -30°C. Il possède aussi une bourre, une couche de poils qui se présente sous la forme d’un duvet très dense. Ajouté à cela, vous verrez sur son corps des jarres, une seconde couche de poils longs. Avec toutes ces protections, l’ours polaire peut vivre aisément et s’épanouir malgré l’hiver de l’arctique. D’ailleurs, il ne supporte pas les températures au-dessus de 10°C.

Aussi, il faut savoir que grâce à son pelage, l’ours polaire peut facilement passer inaperçu dans le décor du pôle nord. En effet, ses poils sont creux et translucides. Cela favorise la réflexion de la lumière sur la banquise, et c’est ce phénomène qui explique pourquoi l’ours plaire est blanc. Il bénéficie donc d’une tenue de camouflage parfaite pour la banquise. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de faire preuve de vigilance lors des expéditions en arctique, pour éviter de se retrouver nez à nez avec le seigneur de la banquise.

Cet article peut vous intéresser : pourquoi l’ours blanc est en voie de disparation ?

L’Ours polaire : le roi de la banquise est menacé

L’ours polaire est un animal plutôt fascinant qui mérite qu’on s’y intéresse. Très peu de personnes ont eu l’occasion de le voir, en raison des températures extrêmes de son milieu de vie naturel. Vous êtes passionné par ce grand fauve et tout ce qui le concerne ? Alors voici quelques faits intéressants à connaître à son sujet.

L’ours polaire est le plus grand carnivore terrestre

L’ours blanc est un animal exclusivement carnivore. Contrairement à d’autres espèces d’ours comme l’ours brun qui se nourrissent aussi de fruits et de légumes, l’ours polaire est exclusivement carnivore. Il consomme donc principalement des phoques, des morses, des poissons, des carcasses de baleines, etc. Les aliments que consomme l’ours polaire sont très riches en calories.

phoque

Cela lui permet de reconstruire son épaisse couche de graisse et d’être parfaitement protégé contre le froid. C’est en hiver qu’il chasse le plus, car lorsque la banquise est présente, les proies sont abondantes. Il fait donc le plein d’énergie pour pouvoir traverser l’été et l’automne, lorsque la nourriture se fait rare.

L’ours polaire est en voie d’extinction

L’ours polaire fait partie des espèces vulnérables inscrites sur la liste mondiale de l’UICN. Sa population à l’échelle mondiale diminue progressivement, et pourrait même disparaître d’ici 2100. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène, mais la plus importante de toutes, c’est le réchauffement climatique. En effet, il faut savoir que le changement climatique affecte énormément le mode de vie des ours polaires. A cause de la chaleur excessive, la banquise fond beaucoup plus vite. Dans ces conditions, il leur est difficile de se nourrir suffisamment au cours de l’année. Ils perdent peu à peu leur vitalité, et ne se reproduisent plus assez.

La naissance du grolaire

A cause de la banquise qui fond, l’ours polaire est contraint d’aller vers la terre ferme pour se nourrir. C’est ainsi qu’il se retrouve parfois sur le territoire du grizzly. L’accouplement entre ces deux espèces d’ours donne naissance à un hybride, le grolaire (ou ours grolar). Ce dernier est parfaitement en mesure de se reproduire, ce qui n’est normalement pas le cas avec les animaux hybrides.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.