Comment protéger l’ours blanc ?

L’ours blanc, encore appelé le roi de la banquise, est un animal fascinant. Malheureusement, il fait partie des espèces protégées car il est en voie de disparition. Est-il possible d’éviter le pire en empêchant l’extinction de cette espèce ? Vous pourrez le découvrir dans la suite.

Quelles sont les mesures à prendre pour éviter la disparition de l’ours blanc ?

Tout d’abord, il est important de savoir que si l’ours polaire est menacé, c’est pour plusieurs raisons. La première, c’est le réchauffement climatique. Il s’agit sans doute de la principale cause de la réduction significative de la population d’ours polaires sur la banquise. En effet, à cause de la forte chaleur, la glace fond plus rapidement après l’hiver, ce qui réduit le terrain de chasse de l’ours polaire. Ce dernier, dans l’incapacité de se nourrir, reste affamé parfois plusieurs mois.

Alors pour protéger l’ours polaire et éviter que cette espèce ne disparaisse, il faut prendre des mesures pour réduire la production de gaz à effet de serre. De cette manière, nous pourrons mettre un frein à la destruction de la couche d’ozone, et empêcher la progression du réchauffement climatique. Si la fonte des glaciers sur la banquise ralentit, les ours polaires pourront chasser plus aisément, et préserver leur santé. Ils seront alors plus en forme pour se reproduire et leurs petits pourront survivre grâce à un lait de qualité riche en graisse.

Il est vrai que pour l’heure, il est difficile d’imaginer comment nous pourrions mettre un terme à la destruction progressive de la couche d’ozone. Toutefois, des organisations privées et internationales ont déjà été créées dans le but de mener des actions pour protéger les ours polaires. Tandis que certaines se concentrent sur la réduction de la pollution, d’autres tentent de trouver des solutions pour augmenter la population phoque sur la banquise pour que l’ours polaire puisse toujours avoir de quoi se nourrir.

Quelques faits intéressants à connaitre sur l’ours blanc

Si l’ours blanc suscite autant d’intérêt, c’est bien parce qu’il s’agit d’un animal fascinant. En effet, que ce soit par ses caractéristiques physiques ou par son mode de vie, le seigneur de la banquise est l’un des animaux les plus passionnants qui soit. A ce propos, voici quelques faits intéressants à connaître à son sujet :

  • Pour capturer leurs proies, les ours polaires peuvent nager sur de longues distances dans les eaux glaciales de l’arctique. Ils peuvent aller jusqu’à 100 km, surtout lorsque la nourriture se fait rare sur la banquise.
  • Chez l’ours polaire, la fourrure et la peau sont hydrofuges et huileuses. L’animal peut donc facilement évacuer l’eau et sécher en très peu de temps après un plongeon dans l’eau.
  • Les plaques de glace sur la banquise servent de plateforme de chasse aux ours polaires. Ils les utilisent pour se déplacer sur l’eau et attraper plus facilement les phoques.
  • Chez l’ours polaire, la femelle est deux fois plus petite que le mâle. En effet, tandis que le mâle peut peser jusqu’à 680 kg, la femelle quant à elle ne pèse que 300 kg environ.
  • Le mâle de l’ours polaire grandit jusqu’à environ 8 ou 10 ans avant d’atteindre sa taille définitive. La femelle par contre cesse de grandir dès 5 ou 6 ans.
  • Un ours polaire peut avaler à lui seul, jusqu’à 46 kg de nourriture lors d’un seul repas !

Il faut savoir aussi que si l’ours polaire est considéré comme l’un des plus grands mammifères au monde, ce n’est pas sans raison. En effet, grâce à des recherches, les scientifiques ont découvert qu’il y a plusieurs centaines de milliers d’années, la terre a porté un ours polaire de 1600 kg, le plus gros qui ait jamais existé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *